Ecotaxe, les nouveaux barèmes 2021

La lutte contre le réchauffement climatique impacte de plus en plus le secteur automobile qui doit faire face à des mesures de plus en plus drastiques. Après l'annonce de la nouvelle taxe "malus au poids du véhicule" qui débutera en janvier 2022 en France, le gouvernement a présenté son nouveau barème de malus CO2.

La mise en place du nouveau système de mesure d'émissions CO2 n'a pas joué en la faveur de l'industrie automobile, déjà affaiblie par la crise sanitaire COVID19. En effet, le montant des taxes s'est alourdie pour atteindre un coût maximum de 30 000€ en 2021 contre €20 000 en 2020. Le montant du malus en fonction des dégagements de CO2 a quasiment triplé sur les véhicules essences. Concernant les véhicules diesels, l'augmentation du montant est moins importante du fait qu'ils consomment moins que les essences.

Le montant du malus est à payer par l'acheteur à la première immatriculation en France du véhicule. Peu importe que le véhicule soit d'occasion ou neuf, s'il s'agit d'une première immatriculation sur le territoire français, la taxe est dûe. C'est le cas par exemple pour des véhicules d'occasion importés en France.

Montants du Malus en 2021 en fonction des émissions CO2 mesurés par le nouveau système WLTP.

Les émissions CO2 sont exprimées en g/km et le montant de la taxe est en € (Euro).

Les véhicules avec des émissions CO2 inférieures ou égales à 132g/km ne sont pas taxées. En revanche tous les véhicules qui dépassent 219g/km  ont un malus écologique d'un montant de €30 000.

"Il s'agit d'une réponse européenne forte au scandale du "Dieselgate". Cette législation rendra les voitures plus sûres et plus propres et, combinée avec les contrôles des émissions en conditions de conduite réelles, elle permettra d'éviter un nouveau "Dieselgate" (...). Ce texte est bénéfique pour les propriétaires de voitures, pour l'environnement et pour les constructeurs, avec des normes appliquées de manière équitable et appropriée à tous les niveaux.“
Daniel Dalton

 

Quelques modèles grand public impactés par le Malus écologique

Les SUV, les grosses cylindrées et les 4x4 ne sont plus les seuls véhicules frappés par le malus écologique. En 2021, des véhicules "grand public" se voient également taxés et pénalisés pour des montants qui oscillent entre €50 et €170. C'est le cas par exemple des petites citadines essence comme la Renault Clio, la Citroën C3, la peugeot 208....

Du coté des modèles diesels, on y retrouvera la Peugeot 3008,  les Grands C4, les monospaces et compacts...

Consulting en import-export automobile.
Spécialiste en homologations et immatriculations.

Nous contacter

2021© Copyright. All rights reserved - Société GEDA SAS | Siret 788 721 009 00017 - RCS Libourne 788 721 009 

GEDA | Mentions légales | CGV-CGU |Mentions RGPD Powered by GEDA SAS